• Théâtre,

Atelier théâtre - Témoignages de la Cour Nationale du Droit d'Asile

Publié le 29 avril 2020 Mis à jour le 29 avril 2020

L'atelier théâtre a travaillé cette année sur les métiers de l'accueil des arrivant·e·s pour raconter, sur scène, une histoire de l'empathie dans notre société actuelle.

Date(s)

du 23 avril 2020 au 31 mai 2020

Les participant·e·s ont eu, comme proposition d'exercice, de se rendre sur leur temps libre à la Cour Nationale du Droit d'Asile et de restituer leur expérience sous la forme la mieux adaptée selon eux à rendre compte de cette question de l'empathie.

Des témoignages, notes, scènes dialoguées, poèmes, retranscriptions, monologues, etc., ont ainsi servi à alimenter les scènes de la pièce Modérer notre empathie qui devait se jouer le 26 mars 2020 au théâtre Bernard-Marie Koltès de l'Université Paris Nanterre. Certain·e·s étudiant.es de l'atelier font la proposition de donner une transposition audio de leurs écrits en attendant de pouvoir de nouveau se réunir et faire vivre ensemble le théâtre.






« En tant que participants à l’atelier théâtre, nous avons passé une après-midi au Centre National du Droit d’Asile (CNDA). Nous avons gardé une trace de ce moment et souhaitons le partager avec vous. Les termes « Négro-mauritaniens » et « Maures », cités dans ce témoignage, désignent deux ethnies présentes en Mauritanie.
Très bonne écoute, prenez soin de vous et de vos proches #culturecheznous »
Léo Toussard (l'avocat) et Elena Faivre (la narratrice)

Mis à jour le 29 avril 2020